Alertes, avis et informations 

Qualité de vie des pédiatres néonatalogistes

Enquête

Qualité de vie des pédiatres néonatalogistes

Le bien-être au travail et la qualité de vie sont devenus une priorité pour l’ensemble des professionnels.

Des publications récentes témoignent de l’épuisement du corps médical chez les pédiatres néonatalogistes, avec des taux très variables de burnout chez les professionnels de santé, 60-65% en Italie, 7 à 55% aux USA et 22% des pédiatres néonatalogistes français exerçant dans des types III.

La néonatalogie est une spécialité contraignante par le rythme de travail soutenu, le travail de nuit et les situations de stress répétées. Elle rencontre des difficultés de recrutement et est déclarée « spécialité en tension » pour le recrutement.

Il s’agit d’une situation préoccupante et il semble primordial d’évaluer la qualité de vie des pédiatres néonatalogistes afin de trouver des explications et de proposer des solutions, raison pour laquelle nous avons réalisé ce questionnaire.

Qualité de vie des pédiatres néonatalogistes

Elodie Zana-Taieb et Héloise Torchin pour la commission scientifique de la SFN

Qualité de vie des pédiatres néonatalogistes

8 juillet 2022

Lien vers l'enquête :

Capacitaire en soins critiques néonatal dans les centres périnatals de type III

Information

Capacitaire en soins critiques néonatal dans les centres périnatals de type III

Une enquête sur le retentissement en santé des nouveau-nés de l’épidémie SARS-CoV-2 a été mise en place par Santé Publique France en collaboration avec la Société Française de Néonatalogie. Ce dispositif de surveillance a été déployé par Santé publique France fin novembre 2021 sur l’ensemble du territoire national (France métropolitaine et DROM) et poursuivi jusqu’à ce jour. Ce système reposait sur la remontée hebdomadaire par l’ensemble des services de soins critiques de niveau 3 du nombre de nouveau-nés infectés et/ou nés d’une mère infectée par le SARS-CoV-2 et hospitalisés dans l’un de ces services sur la seule journée du lundi, pour limiter la charge de travail des cliniciens. Des questions complémentaires concernant le nombre de lits de réanimation et de soins intensif autorisés, ouverts et occupés étaient posées. C’est l’exploitation de ces questions complémentaires qui a fait l’objet de cette étude.

Capacitaire en soins critiques néonatal dans les centres périnatals de type III

Pr Jean-Christophe ROZE pour la SFN

Capacitaire en soins critiques néonatal dans les centres périnatals de type III

11 avril 2022

Référentiel des bonnes pratiques en matière de lait maternel pasteurisé issu des lactariums

Information

Référentiel des bonnes pratiques en matière de lait maternel pasteurisé issu des lactariums

« Le lait maternel est un produit de santé singulier destiné à une population fragile, il nécessite en cela une attention particulière. En outre, les besoins vont croissant comme en témoigne l’augmentation du nombre de lactariums en Europe depuis une dizaine d’années, c’est pourquoi nous avons souhaité, en collaboration avec les parties prenantes, aller plus loin dans la sécurisation et la qualité du lait maternel pasteurisé en France. Notre ambition est également d’ouvrir la voie à une future réglementation européenne en vue d’harmoniser les pratiques sur la base d’un référentiel renforcé du point de vue de la gestion du risque. »

CHRISTELLE RATIGNIER-CARBONNEIL
Directrice générale de l'ANSM

Référentiel des bonnes pratiques en matière de lait maternel pasteurisé issu des lactariums

ANSM

Référentiel des bonnes pratiques en matière de lait maternel pasteurisé issu des lactariums

24 février 2022

Avis ANSM

SOUTIEN AUX INFIRMIÈR.E.S PUÉRICULTEUR.RICE.S

Communiqué

SOUTIEN AUX INFIRMIÈR.E.S PUÉRICULTEUR.RICE.S

La mortalité infantile en France s‘aggrave. Pour soutenir la place des soignants dans la prise en charge des nouveau-nés en état critique, le gouvernement a proposé une prime de technicité au personnel infirmier travaillant en soins critiques.
Malheureusement les infirmier(e)s puériculteurs(rices) en sont exclus alors que leur spécialisation en fait des acteurs de choix.
Cette spécialisation est acquise à l’issue d’une année de formation supplémentaire souvent financée sur leurs propres deniers (8000 euros l’année).
Cette situation nous parait extrêmement injuste.
Les autorités justifient cette décision, car d’après eux, les puéricultrices reçoivent déjà la Nouvelle Bonification Indiciaire. Or, dans nombre d’établissements, elles ne reçoivent ni cette bonification ni la prime de soins critiques, conduisant à des disparités de salaire injustifiées.
Nous demandons donc au gouvernement de revenir sans tarder sur cet arbitrage pour permettre de stopper un mouvement de grève qui se généralise, conduisant à la fermeture de lits critiques en néonatalogie risquant d’aggraver la mortalité infantile.

SOUTIEN AUX INFIRMIÈR.E.S PUÉRICULTEUR.RICE.S

Le conseil d'administration de la Société Française de Néonatalogie.

4 mai 2022

Société Française de Néonatalogie

Association des professionnels de la médecine néonatale

 
Livret COMFY
 

Événements

  • Repérage et suivi précoce des nouveau-nés vulnérables
    10 oct., 15:00 – 17:00
    Webinaire
  • Journées Françaises de Recherche en Néonatalogie - Congrès SFN-JFRN 2022
    08 déc., 08:00 – 09 déc., 16:00
    Paris, 17 Rue de l'Aubrac, 75012 Paris, France